PORTFOLIO

Voir les photos



Le chameau emmène les pêcheurs vers le point de pêche, à quelques kilomètres du bord du village. The camels take the fishermen to the fishing places, several kilometres from the village.

En tailleur sur la glace, Jakslik mène le mouvement du filet, impassible.

Village de Pankali. La disparition des rizières et leur remplacement par des étangs à crevettes a signifié la disparition des troupeaux de vaches et de leur précieux combustible : la bouse. Puoir cuire leur repas les villageois de Pankhali ont de plus en plus recours au bois qu'ils vont prélever dans la grande mangrove des Sunderbans, contribuant ainsi à sa dégénérescence.

Village de Pankali. La disparition des rizières et leur remplacement par des étangs à crevettes a signifié la disparition des troupeaux de vaches et de leur précieux combustible : la bouse. Puoir cuire leur repas les villageois de Pankhali ont de plus en plus recours au bois qu'ils vont prélever dans la grande mangrove des Sunderbans, contribuant ainsi à sa dégénérescence.

Village de Pankali. La disparition des rizières et leur remplacement par des étangs à crevettes a signifié la disparition des troupeaux de vaches et de leur précieux combustible : la bouse. Puoir cuire leur repas les villageois de Pankhali ont de plus en plus recours au bois qu'ils vont prélever dans la grande mangrove des Sunderbans, contribuant ainsi à sa dégénérescence.

Village de Pankali. La disparition des rizières et leur remplacement par des étangs à crevettes a signifié la disparition des troupeaux de vaches et de leur précieux combustible : la bouse. Puoir cuire leur repas les villageois de Pankhali ont de plus en plus recours au bois qu'ils vont prélever dans la grande mangrove des Sunderbans, contribuant ainsi à sa dégénérescence.

Village de Pankali. La disparition des rizières et leur remplacement par des étangs à crevettes a signifié la disparition des troupeaux de vaches et de leur précieux combustible : la bouse. Puoir cuire leur repas les villageois de Pankhali ont de plus en plus recours au bois qu'ils vont prélever dans la grande mangrove des Sunderbans, contribuant ainsi à sa dégénérescence.

ATOLL DE FUNAFUTI, îLE DE FONGAFALE Bien que longue de 13 km, l'ile ne fait pas plus de 650 m de large et peut ne pas depasser, comme ici, la largeur de la route. Fragile comme un bateau, l'ile est grigniotee de toute part, subissant les vagues de l'ocean et du lagon. Plus de la moitie de la population de Tuvalu y reside

ATOLL DE FUNAFUTI, ÎLE DE FONGAFALE Les forts vents d'ouest sont plutot rares a Funafuti. Mais ils peuvent, quand ils soufflent a maree haute, provoquer des inondations aux effets devastateurs pour les cultures vivrieres qui subsistent dans les jardins.

ATOLL DE FUNAFUTI, îLE DE FONGAFALE Les Tuvaluans adorent chanter et inventer des chansons. Toutes les occasions sont bonnes y compris l'elevation du niveau des oceans. Ce matin le professeur a demande a ses eleves de composer une chansonnette pour illustrer son cours sur l'effet de serre.

ATOLL DE FUNAFUTI, îLE DE FONGAFALE Rares sont les pecheurs qui osent sortir en mer les jours de tempetes. Ceux qui ont ose braver les elements sont patiemment attendus par des meres de famille dont le repas depend du succes de l'expedition.

Village de Dilhil Akra. Pecheurs a proximite des vestiges d?une grande foret de hijols, arbres caracteristiques des haors.

Village de Chodout. Pendant la saison humide, 175 personnes s?agglutinent dans les trente maisons de cette ile tres pauvre et essentiellement peuplee d?Hindous.

Village d?Abdullapur. Isole de l?ile, cet arbre est repute pour abriter des demons, les djinns.

Village de Dilhil Akra. Avant la partition de l?Inde, ce temple hindou hebergeait une cinquantaine de pretres et accueillait de nombreux pelerins.

Village d?Abdullapur. Les motoculteurs remplacent peu a peu les chars a b?ufs mais les tracteurs sont encore rarissimes.

Village de Dilhil Akra. Il y a moins de cinquante ans, une epaisse foret de hijols s?etendait a la place des rizieres. Typiques des haors, mais coupes les uns apres les autres pour faire du feu, ces arbres sont en passe de disparaitre.

Village d?Abdullapur. Suivant la tradition, c?est autour d?un grand banian que s?organise le marche.

Ville de Bhairab. Situe a une grosse demi-journee de navigation, d?Abdullapur, Bhairab est un grand centre de negoce pour le riz.

La ville de Pyongyang Dans les jardins du "Victorious Fatherland Liberation War Museum"

Palais des enfants Mangyongdae avec ici une maquette du missil intercontinental.

La ferme coopérative de Migok proche de Pyongyang spécialisé dasn le riz. Ici les habitations des fermiers situées le long de la route au bord des champs.

Palais des enfants Mangyongdae Spectacle des enfants avec en arrière plan un des dernier missil lancé le, «Pukkuksong» en coréen ou «Etoile polaire» en français.

Place Kim Il Sung